Protégez-vous de la perte de mémoire !

En vieillissant, nous pouvons tous remarquer certains changements dans notre capacité à nous souvenir des choses. La plupart des pertes de mémoire passagères reflètent des changements apparemment normaux de la structure et le fonctionnement du cerveau. Ces changements peuvent ralentir certains processus cognitifs, rendant un peu plus difficile l’apprentissage rapide de nouvelles choses. Grâce à des décennies de recherche, il existe diverses stratégies que nous pouvons utiliser pour protéger et aiguiser notre esprit.

 

  1. Continuer à apprendre

 

Un niveau d’éducation plus (boosté) élevé est associé à un meilleur fonctionnement mental au cours de la vieillesse. Le fait de stimuler le cerveau par l’exercice mental activera des processus aidant à maintenir les cellules cérébrales individuelles et à stimuler la communication entre elles :

  • Lisez ou rejoignez un groupe de lecture ;
  • Jouez aux échecs ou au bridge ;
  • Ecrivez l’histoire de votre vie ;
  • Faites des mots croisés ou des puzzles ;
  • Suivez des cours quelconques ;
  • Pratiquez de la musique ou de l’art ;
  • Concevez un nouvel aménagement de votre jardin.

 

Au travail, proposez ou faites du bénévolat pour un projet impliquant une compétence dont vous n’utilisez pas habituellement.

 

L’établissement et la préservation des connexions cérébrales est un processus continu, faites donc de l’apprentissage tout au long de la vie une priorité.

 

  1. Utilisez tous vos sens

 

Plus vous utilisez de sens pour apprendre quelque chose, plus votre cerveau sera impliqué dans la conservation de la mémoire. Alors, mettez tous vos sens à l’épreuve en vous aventurant dans l’inconnu :

  • Essayez de deviner les ingrédients lorsque vous commencez à sentir un plat et goûtez un nouveau plat au restaurant.
  • Essayez la sculpture par exemple pour faire travailler le toucher et en remarquant l’odeur des matériaux utilisés.

 

  1. Croyez en vous-même

 

Les mythes sur le vieillissement peuvent contribuer à une mémoire défaillante. Les personnes  pensant  une mauvaise maitrise de leur fonction de mémoire sont moins susceptibles de travailler au maintien ou à l’amélioration de leur mémoire et sont donc plus susceptibles de connaître un déclin cognitif. Si vous croyez pouvoir vous améliorer et que vous mettez cette croyance en pratique, vous avez plus de chances de garder l’esprit vif.

 

  1. Économisez l’utilisation de votre cerveau

 

Si vous n’avez pas besoin d’utiliser votre énergie mentale pour vous rappeler où vous avez posé vos clés ou l’heure de la fête d’anniversaire de votre petite-fille, vous pourrez mieux vous concentrer sur l’apprentissage et la mémorisation de choses nouvelles et importantes. Profitez des calendriers et des planificateurs, des cartes, des listes de courses, des dossiers et des carnets d’adresses pour garder les informations courantes accessibles. Désignez un endroit à la maison pour vos lunettes, votre sac à main, vos clés et les autres objets que vous utilisez souvent. Éliminez le désordre de votre bureau ou de votre domicile pour minimiser les distractions, afin que vous puissiez vous concentrer sur les nouvelles informations dont vous voulez vous souvenir.

  1. Répétez ce que vous voulez mémoriser

Lorsque vous voulez vous souvenir de quelque chose que vous venez d’entendre, de lire ou de penser, répétez-le à voix haute ou écrivez-le. De cette façon, vous renforcez la mémoire ou le lien. Par exemple, si l’on vient de vous dire le nom d’une personne, utilisez-le lorsque vous lui parlez : “Alors,  John, où as-tu rencontré Camille ?” Si vous placez une de vos affaires ailleurs qu’à son endroit habituel, dites-vous tout haut ce que vous avez fait. Et n’hésitez pas à demander que l’information soit répétée.

 

  1. Espacer

La répétition est plus efficace comme outil d’apprentissage lorsqu’elle est bien chronométrée. Il est préférable de ne pas répéter quelque chose plusieurs fois sur une courte période.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *