Faire pousser des rosiers à partir d’une tige et d’une pomme de terre

Vous vous posez surement des questions sur la relation qu’il peut y avoir entre une tige de rosier et une pomme de terre. En effet, en usant de ces matières-là et avec la bonne technique, votre jardin regorgera de beaux rosiers. Vous ne pourrez qu’accentuer la beauté de votre jardin avec des rosiers de mille couleurs et vous pourrez ne plus vous arrêter de planter des roses.

1- Préparer le jardin

– Identifier la partie ombragée de votre jardin aux heures chaudes ;

– Y faire un trou de 15 cm de profondeur avec un bord vertical ;

– Versez environ 3 cm de sable au fond.

 

2- Préparer les boutures de rosiers

Sélectionner une tige de votre rosier.

Elle doit être :

– Pas ancienne, mais de l’année ;

– De même diamètre qu’un crayon ou un stylo ;

– Droite et mature (avoir des épines rigides qui se brisent proprement)

 

Prendre un sécateur, couper une tige d’environ 23 cm de longueur. Il faut la couper juste à peu près à un centimètre d’un bourgeon. Retirer la fleur et tailler le bord obliquement. Enlever également les feuilles et les épines de la moitié inférieure de la tige.

3- Planter les boutures

Prendre une petite pomme terre ou de taille moyenne. Mettre le bout inférieur de la tige de rosier dans celle-ci. Enterrer la tige au deux tiers tout en préconisant que la pomme de terre soit bien enfouie dans le sable.

Hydrater les boutures de manière régulière tout l’été. Vous pourrez les transplanter au mois de novembre.

4- Résultat

Avec cette astuce, vous obtiendrez de beaux rosiers. La pomme de terre est riche en eau, elle offre à la bouture l’humidité dont elle a besoin pour développer ses racines. Elle sert de support temporaire et permet au rosier de ne pas s’assécher et d’être résistant.

En sachant choisir la bouture, vous serez certain d’avoir un bon résultat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *